ZeitGeist   Un projet de transduction de l'air

Expérience d'écoute du paysage à travers les 16 cordes d'une harpe éolienne haute de 3 mètres

Construction, Etienne Gourc dans les ateliers de Lieux-Publics, centre national et pole européen de création pour l'espace public à Marseille.

Avec le soutien de la plateforme MAS du LMA-CNRS, de Didier Ferment et d'Olivier Villefranche

Programmé pour une croisière augmentée sur le Rhône à bord du BlackBeeBoating, produit par le festival ON-octobre-numérique à Arles, le 18 octobre 2020

Un collaboration à venir avec Maxence Mercier

Une expérience synesthésique pour 4 harpes éoliennes installées sur un vaste territoire captant un volume atmosphérique balayé par les vents & un dispositif visuel et sonore modulaire. Chaque harpe dispose d'une prise au vent à 360°, de micros pour capter leurs musiques, transmises en streaming temps réel sur un serveur, d'où on peut les écouter et les compiler.

L'écriture de l'espace recherchera alors à placer le public au cœur du phénomène vibratoire des cordes et a en décliner en image et son la manifestation. Leurs ritournelles aléatoires s’entremêleront naturellement avec l'environnement commun de l'auditeur, pour construire ensemble au gré du vent, un paysage visuel et sonore nouveau, comme une fiction tangible du réel, quelque part entre le ciel et la terre.

1er prototype réalisé en mars 2020

VIDÉO PREPARATOIRE